Université de Strasbourg

Nicolas Beaupré

BeaupréMaître de conférences en Histoire (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand), ancien membre de l’IUF (2010-2015), il est également membre du Comité directeur du Centre international de Recherche de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne. Spécialiste de la Grande Guerre et de ses conséquences littéraires, culturelles, sociales et politiques en France et en Allemagne, il a notamment publié : Ecrire en guerre, écrire la guerre. France-Allemagne 1914-1920 (CNRS éditions, 2006, rééd. 2013), ouvrage qui a obtenu trois prix. Plus récemment on peut mentionner Les Grandes Guerres 1914-1945 (Belin, 2012), une synthèse de près de 1200 pages sur l’histoire de la France dans l’ombre des deux guerres mondiales. Il a également publié La France en guerre 1914-1918 (Belin, 2013) et Les français dans la guerre 1939-1945 (Belin, 2015).
Son livre Le traumatisme de la Grande Guerre. Histoire Franco-allemande 1918-1933 (Presses universitaires du septentrion, 2012) a reçu le Prix Parlementaire franco-allemand 2013. Il est paru en Allemand sous le titre Das Trauma des Krieges (1918-1932/33). Deutsch-französische Geschichte Band VIII (WBG, 2009). Il a récemment dirigé avec Anne Rasmussen et Heather Jones : Dans la Guerre 1914-1918. Accepter, endurer, refuser (Les Belles Lettres, 2015). Ses recherches actuelles s’articulent autour de deux axes principaux : l’histoire des occupations militaires en temps de paix dans l’entre-deux-guerres et la question des temporalités et de l’expérience du temps dans les sociétés belligérantes en 1914-1918. 

Dans le cadre de sa Fellowship USIAS, Nicolas Beaupré travaille sur le projet Temps de guerre. Expériences, Perceptions et Représentations du temps durant la Grande Guerre (1914-1918).

(Crédit photo : Claude Truong-Ngoc)

Investissements d'Avenir