Université de Strasbourg

Dégradation des ARN

Contribution des facteurs de dégradation des ARN DIS3 et SKIV2L au développement et aux pathologies d’un organisme mammifère modèle

USIAS Fellow : Bertrand Séraphin

La dégradation des ARN messagers est un processus cellulaire clé qui régule rapidement la production de protéine en réponse aux conditions changeantes et élimine des ARN défectueux. Les complexes et les facteurs protéiques constituant les machines de dégradation des ARN messagers eucaryotes ont été identifiés et sont en grande partie conservés. Ils agissent de façon séquentielle et coordonnée pour attaquer les extrémités des transcrits avant la destruction du corps de l’ARN messager. Leurs fonctions moléculaires ont été jusqu’ici surtout analysées pour les eucaryotes unicellulaires et pour des cellules de mammifères en culture. Plusieurs questions cruciales restent à être résolues pour comprendre la dégradation des ARN messagers dans sa globalité chez les organismes mammifères. Ceci inclut en particulier d’identifier les rôles physiologiques de ce processus, de définir sa contribution au développement, et d’élucider les implications pathologiques. Ces questions seront abordées en construisant et analysant des souris transgéniques portant des mutations dans la sous-unité catalytique DIS3 de l’exosome et dans SKIV2L, une sous-unité du facteur d’activation cytoplasmique de l’exosome. Ce projet fournira de nouvelles connaissances de la dégradation des ARN messagers et de l’impact de ce processus sur le développement et les pathologies dans un système modèle mammifère.

Investissements d'Avenir