Université de Strasbourg

Emergence de l’individu en Chine

Emergence de l’individu en Chine urbaine depuis le démantèlement du système des unités de travail : transition économique, transformations sociales and reconfiguration des normes sociales

USIAS Fellow: Pierre Miège

Depuis la fin des années 1970, la Chine a connu de profondes transformations, en particulier le démantèlement des « unités de travail » (les danwei) qui jusque là organisaient tous les aspects de la vie des populations urbaines, conduisant ainsi à une reconfiguration des normes sociales et à l’émergence de l’« individu ». Les différents projets de recherche que j’ai conduits depuis 2008 sur les homosexuels chinois suggèrent que ces hommes construisent des espaces et des réseaux sociaux nouveaux leur permettant d'expérimenter des styles de vie, des relations intimes et des normes sociales alternatives, mais également de développer leur individualité. Plus généralement, les jeunes générations urbaines tentent d’inventer de nouveaux modes de vie dans un contexte marqué par la contestation des normes collectivistes et l'émergence progressive du sujet individualisé.

La question de l’individualisation demeure un champ d’investigation nouveau dans les sciences sociales en Chine. Il est nécessaire de confronter ces observations avec d’autres expériences nationales et d’introduire en Chine la richesse des analyses développées dans les pays occidentaux, mais également d’apprendre de l’expérience des anciens pays socialistes d’Europe centrale et orientale qui ont connu des transitions sociales, économiques et sociales, certes différentes de celle de la Chine, mais néanmoins comparables.

Investissements d'Avenir