Université de Strasbourg

L'origine animale du leadership

Qu'est-ce qui fait un bon leader ? L'origine animale du leadership

Fellow USIAS : Odile Petit

Chaque jour, des personnes prennent des décisions importantes pour la communauté qu’elles représentent. Il a été souvent suggéré que certains individus sont des leaders car ils ont plus d’influence que d’autres, et la façon dont ils pèsent sur les opinions ou les comportements des autres a été largement étudiée en sciences sociales et en sciences politiques. Cependant, étudier et comprendre de quelle manière des espèces animales peuvent parvenir à des décisions optimales pourrait nous permettre de mieux comprendre comment les êtres humains prennent leurs décisions, dans la mesure où il est plus simple d’étudier une société animale qu’une société humaine. Par exemple, dans le cas de la synchronisation des activités (un défi majeur pour toute société), les animaux dépendent de leurs congénères pour atteindre des buts communs et maintenir la cohésion du groupe. Les déplacements collectifs sont ainsi la manifestation la plus spectaculaire des décisions par consensus que nous pouvons trouver dans le règne animal. Par conséquent, ce projet propose d’étudier les déplacements collectifs chez le cheval domestique à l’aide d’une approche observationnelle et expérimentale. Dans ce cadre,  je me propose d’établir les profils des leaders en déterminant dans quelle mesure les individus, leurs caractéristiques et leurs attributs interviennent dans la prise de décision. La principale innovation de cette étude est d’expliquer les raisons du succès d’un leader en séparant les influences sociales des caractéristiques intrinsèques (d’ordre physiologique) des individus. Nous espérons ainsi être à même de prédire quels individus deviendront des leaders dans tout type de société. En effet, si nous voulons comprendre le fonctionnement d’une société et la manière dont une bonne (ou mauvaise) décision peut émerger, il est indispensable d’identifier les individus qui jouent un rôle conséquent dans les décisions collectives. Étudier de quelle façon des décisions consensuelles peuvent être prises par des mammifères nous oblige à réfléchir à l’unicité de la démocratie humaine, à son origine et à la continuité évolutive qui pourrait caractériser les décisions collectives.

Investissements d'Avenir