Université de Strasbourg

Hajime Fukui

Biographie

National Cerebral and Cardiovascular Center (NCVC), Osaka, Japon & Fellow USIAS à l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC), université de Strasbourg

Hajime Fukui, USIAS Fellow 2017

Depuis 2012, Hajime Fukui est chercheur au département de biologie cellulaire de l’institut de recherche du National Cerebral and Cardiovascular Center (NCVC) d’Osaka (Japon). Il a obtenu en 2009 un doctorat de l’université de Kyoto, au Laboratory of Bioimaging and Cell Signaling. Au cours de sa thèse, il a détecté une fonction non canonique des séryl-ARNt synthétases (SerRS), régulant la transcription vegfa lors du développement vasculaire. De 2009 à 2012, il a occupé le poste de professeur adjoint permanent à la Kyoto Prefectural University of Medicine, au département de biologie et d’anatomie du développement. Il s’intéresse à la signalisation des cils primaires, et plus particulièrement aux protéines ciliaires dans le développement des organes. Dans son poste actuel, Hajime Fukui a identifié les mécanismes par lesquels la voie Hippo régule le développement cardiaque précoce : la signalisation S1P-Yap exige une migration des précurseurs des cellules cardiaques vers la ligne médiane, et l’activation de la transcription bmp2b dépendant de Lats1/2-Yap/Taz limite les cellules dans le champ cardiaque secondaire.

Au cours de sa carrière, il a mis en évidence une partie des mécanismes de la morphogénèse cardiaque, à l’aide d’approches génétiques et d’imagerie appliquées aux poissons zèbres. Il a pour objectif principal de révéler le mécanisme du développement cardiovasculaire, coordonné et régulé par la signalisation codée génétiquement et la signalisation mécanique. Il a reçu diverses bourses de recherche de la Takeda Science Foundation, de la SENSHIN-Medical Research Foundation, de l’Uehara Memorial Foundation et de la Cell Science Research Foundation, ainsi que des Grants-in-Aid for Scientific Research de JSPS et de MEXT (Japon).

Projet - Mécanisme moléculaire de la mécanotransduction endocardique au cours de la valvulogénèse cardiaque

Novembre 2017 - octobre 2019

Les maladies cardiovasculaires (MCV) sont la première cause de mortalité dans le monde, et les malformations cardiaques expliquent jusqu’à 30 % des décès d’embryons ou de fœtus. En outre, 2 % des nouveau-nés souffrent de bicuspidie valvulaire aortique (BVA) ou d’autres malformations valvulaires, pouvant être à l’origine d’une morbidité et d’une mortalité importantes au cours de la vie.  Les malformations des valves cardiaques sont par conséquent un problème médical crucial pour notre société.

Le poisson zèbre est l’un des modèles animaux les plus utilisés dans les études sur le développement et la régénération. Il présente de nombreux avantages, dont une taille relativement réduite (2 à 4 cm), qui permet d’héberger plusieurs centaines ou milliers d’individus dans des locaux de taille modeste, et à faible coût. Les adultes produisent de grandes quantités d’embryons, qui peuvent être maintenus dans un état de transparence totale jusqu’à 5 jours après la fertilisation, soit à l’achèvement de l’organogenèse.

La formation des valves cardiaques est orchestrée par diverses signalisations déterminées génétiquement, et par la stimulation mécanique générée par le flux intracardiaque via l’expression du facteur Krüppel-like 2 (KLF2). Chez le poisson zèbre, l’activation des voies Notch et Wnt dans les cellules endocardiques est influencée par la contraction cardiaque et/ou la circulation sanguine, mettant en évidence le lien essentiel entre les stimuli mécaniques et les réseaux de gènes du développement. Toutefois, la voie mécanosensible directement activée par le flux intracardiaque au cours de la formation des valves n’est pas encore connue.

Notre objectif est par conséquent de l’identifier, et de révéler les mécanismes moléculaires de la mécanotransduction impliqués dans le processus de valvulogénèse. À cet effet, nous déterminerons l’identité des mécanosenseurs responsables de la valvulogénèse ainsi que le rôle de la voie mécanosensorielle découverte.

Liens

  • Page web du département de biologie cellulaire de l’institut de recherche du National Cerebral and Cardiovascular Center (NCVC) d’Osaka (Japon)
Investissements d'Avenir