Université de Strasbourg

Maarten Kamermans

Marteen KamermansBiologiste et (bio)physicien de formation, Maarten Kamermans a obtenu son master de biologie avec mention. Il a ensuite effectué sa thèse au sein du laboratoire de physique médicale de la faculté de médecine de l'université d'Amsterdam (UvA) sous la direction de Henk Spekreijse et son post doctorat à l'Université de Californie à Berkeley dans le laboratoire de Frank Werblin. De retour aux Pays-Bas, il a reçu la prestigieuse bourse de l'Académie Royale Néerlandaise des Arts et des Sciences (KNAW). Il a ainsi pu mettre en place le Laboratoire de Traitement du Signal Rétinien (Retina Signal Processing lab). Initialement situé à l'Institut de Recherche Ophtalmique des Pays Bas, le laboratoire a été transféré à l'institut des Neurosciences (NIN) du KNAW. Il a obtenu un financement stable pour le laboratoire au moyen de subventions de, par example, NWO, ZonMW, HFSP, FP7-UE et Horizon 2020-UE. Maarten est professeur de neurophysiologie spécialisé en physiologie sensorielle au centre médical académique de l'UvA et membre de l'Institut d’Études Avancées de l'Université de Strasbourg (USIAS). Il a coordonné le consortium européen (FP7) RETICIRC. Il est auteur d’environ 70 publications dans des journaux à comité de lecture parmi lesquels Science, Nature Neuroscience, Neuron, PLOS Biology and American Journal of Human Genetics. Ses publications sont largement citées.

Dans le cadre de sa fellowship, Maarten Kamermans travaille sur le projet Perte de vision chez l’homme : utilisation d’un modèle animal original pour analyser la fonction et la survie des cônes, avec ses collaborateurs Franck Baas et David Hicks.

 

Investissements d'Avenir