Université de Strasbourg

Stéphane Bordas

Stéphane Bordas

Né à Paris en 1975, Stéphane intègre en 1997 un programme de Master of Science commun entre l’École spéciale des travaux publics et l’université Northwestern (États-Unis). En 2003, il obtient son doctorat en mécanique théorique et appliquée à Northwestern, sous la direction du professeur Brian Moran.
Entre 2003 et 2006, il est membre du Laboratoire de mécanique des structures et des milieux continus à l’EPFL, à Lausanne, sous la direction du professeur Thomas Zimmermann. En 2006, il est maître de conférences à l’université de Glasgow, dans le Département de génie civil. Il rejoint l’université de Cardiff en septembre 2009 en tant que professeur, puis dirige l’Institut de mécanique et matériaux avancés (http://www.engin.cf.ac.uk/research/resInstitute.asp?InstNo=13) d’octobre 2010 à novembre 2013, date à laquelle il rejoint l’université de Luxembourg en tant que professeur de mécanique numérique.

Ses thèmes de recherche sont :

  • la mécanique numérique, avec un accent sur les discontinuités mobiles (mécanique de la rupture, biofilms) ;
  • le développement de méthodes numériques (éléments enrichis/étendus, méthode sans maillage, suppression du verrouillage volumétrique) ;
  • l’évolution de discontinuités ;
  • le lien entre recherche académique et applications industrielles pratiques.

Et plus récemment :

  • le calcul haute performance ;
  • la simulation chirurgicale ;
  • la bio-mécanique ;
  • les techniques de réduction de modèle, en particulier les méthodes multi-échelles et la réduction de modèle algébrique.

Stéphane Bordas a également reçu une bourse ERC Starting Independent Research (RealTCut), avec Pierre Kerfriden comme principal collaborateur, pour contribuer au développement de simulateurs chirurgicaux sous l’angle de la mécanique numérique.

Dans le cadre de sa Fellowship, Stéphane Bordas travaille sur le projet Méthodes hybrides avec treillis dans la simulation interactive de la coupe des tissus mous

Investissements d'Avenir