Université de Strasbourg

Séminaire Fellows - Communisme, espace et parenté entre espèces : deux histoires de la Guerre froide

Le 14 janvier 2021
De 17h00 à 18h15
Webinaire

Par Tijana Vujosevic, Fellow 2018

Lorsque nous évoquons la parenté, nous pensons aux liens biologiques réels et fictifs qui façonnent la manière dont nous sommes en relation les uns avec les autres. La parenté définit les êtres que nous comprenons comme similaires, semblables à nous. Elle façonne également la manière dont nous imaginons l’espace que nous créons et habitons. Ce séminaire se penche sur un moment spécifique de notre histoire, la première décennie de la Guerre froide, au cours de laquelle le Nord et le Sud globaux ont rivalisé dans leurs tentatives de diriger la communauté internationale, envisagée comme « la famille humaine ». Les animaux non humains ont été jusqu’ici absents de l’histoire de cet effort spécifique de création de parenté.

Ce projet examine le rôle des non humains dans le système de parentés interraciale, interculturelle et intercontinentale créées par les récits et les pratiques de création de l’espace communistes de la Guerre froide. La première étude de cas présentée dans ce séminaire, qui s’attache à l’échange et à la circulation d’animaux « sauvages » au sein du mouvement non aligné, abordera le rôle économique des animaux en tant que symboles et représentations des relations humaines. La deuxième étude de cas s’intéresse aux voyages spectaculaires des chiens astronautes, ainsi qu’à leur rôle dans la production du cosmos en tant que frontière humaine universelle. Ici, nous examinerons la relation complexe entre le chien et une esthétique particulière de parenté ambivalente, ou de « parenté/similarité », qui a défini la position du chien au sein de la « famille humaine » alors que celui-ci représentait les aspirations célestes de cette dernière.

Notre objectif ultime est de reconnaître notre parentèle non humaine en tant que participants à la production de l’espace humain ; producteurs systématiquement placés dans une relation asymétrique avec leurs homologues humains, mais qui sont essentiels à nos relations alors que nous avons élaboré des notions d’économie, d’esthétique et d’espace culturel plus inclusives.

 

Investissements d'Avenir