Université de Strasbourg

Conférence USIAS : Brian Kobilka

Le 10 juin 2015
De 11h00 à 12h30
ISIS, Auditorium

Brian Kobilka

Brian Kobilka

Brian Kobilka, né le 30 mai 1955, est un physiologiste américain, lauréat du Prix Nobel 2012 de chimie avec Robert Lefkowitz pour son travail sur les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG). Il est actuellement professeur au sein du département de physiologie cellulaire et moléculaire de la faculté de médecine de l'université Stanford.

Le laboratoire de Brian Kobilka a déterminé la structure moléculaire du récepteur adrénergique β2 (β2AR). Ces travaux ont été fréquemment cités par d'autres chercheurs, car les RCPG sont cruciaux pour la recherche pharmaceutique, mais très difficiles à étudier par cristallographie aux rayons X. Jusqu'ici, la rhodopsine était le seul RCPG dont la structure avait été déterminée à haute résolution. La découverte de la structure du récepteur adrénergique β2 a été rapidement suivie de la détermination de la structure moléculaire de plusieurs autres RCPG.

  • Affiche

Aperçu structurel de la signalisation des récepteurs couplés aux protéines G

Les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG), qui se caractérisent par une structure d'hélices transmembranaires, sont l'un des principaux modes de communication au sein de l'organisme, transportant les messages chimiques extracellulaires à travers la membrane jusqu'au cœur de la cellule.

Environ 800 RCPG ont été identifiés à ce jour, ce qui en fait l'une des plus grandes familles de protéines humaines. Ces protéines régulent les battements cardiaques, le fonctionnement du cerveau et quasiment tous les autres processus physiologiques. Environ 40% des médicaments ont pour cible ce type de récepteurs, entre autres le Zyprexa, utilisé dans le traitement de la schizophrénie, l'anti-histaminique Clarinex et le Zantac, utilisé dans le traitement des ulcères de l'estomac et du reflux gastro-œsophagien. Les RCPG sont également impliqués dans certaines addictions, comme la dépendance à la morphine ou à d'autres opiacés.

Les récepteurs couplés aux protéines G dirigent la majorité des réponses transmembranaires aux hormones et neurotransmetteurs et servent à la médiation des sens de la vue, de l’odorat et du goût. Le récepteur adrénergique β2 (β2AR), le récepteur muscarinique M2 et le récepteur mu-opiacé sont des prototypes des RCPG de la famille A. Le laboratoire de Brian Kobilka a récemment obtenu les structures tridimensionnelles des ces récepteurs dans leurs conformations actives et inactives, ainsi que la structure du β2AR en complexe avec la sous-unité Gαs de la protéine G. La comparaison de ces structures permet de mieux comprendre les mécanismes de propagation des changements de conformation spécifiques au ligand. Le laboratoire a utilisé la fluorescence, la spectroscopie par RPE et RMN pour étudier les propriétés dynamiques du β2AR. Le professeur Kobilka expliquera ce que ces études ont permis de découvrir sur la régulation allostérique de la structure des RCPG par les protéines G et les ligands.

Organisé en partenariat avec Labex Medalis

affiche

Programme

10:30 Café
11:00 Accueil par Thomas Ebbesen, Administrateur de l'USIAS
11:05 Introduction par Alain Beretz, Président de l'Université de Strasbourg
11:10 Conférence de Brian Kobilka
12:10 Questions et discussion
12:00 Rafraîchissements

 

 

Logo Medalis

 

Investissements d'Avenir