Université de Strasbourg

Une Chaire Jean Monnet pour William Gasparini, Fellow 2013

26 octobre 2020

La Commission européenne a attribué une deuxième chaire européenne Jean Monnet à William Gasparini, Fellow 2013 de l’Institut d’études avancées de l’université de Strasbourg (USIAS). La chaire est intitulée « Le sport passeur d’Europe ».

D’une durée de trois ans (2020-2023), la chaire « Le sport passeur d’Europe » a pour ambition de développer de nouvelles recherches et de transmettre des savoirs innovants sur la contribution du sport à l’européanisation des citoyens. Il s’agira notamment d’interroger le sentiment d’appartenance ou de résistance à l’Europe des classes populaires. Grâce à cette chaire unique dans le monde, les formations sur le sport et l’Europe de l’université de Strasbourg s’enrichiront des résultats scientifiques obtenus, qui s’ouvriront à d’autres universités tant françaises qu’européennes et à la société civile.

William GaspariniWilliam Gasparini est sociologue, professeur des universités à la faculté des sciences du sport et membre du laboratoire « Sport et sciences sociales » (UR 1342) de l’université de Strasbourg. Directeur de l’École doctorale « Sciences humaines et sociales. Perspectives européennes », il est également membre de l’Institut thématique interdisciplinaire MAKErS (Interdisciplinary Institute for MAKing European Society) et du Centre d’excellence franco-allemand Jean Monnet de l’université de Strasbourg. Il avait déjà obtenu une première chaire Jean Monnet en sociologie européenne du sport de 2015 à 2018.

Centrées sur une approche post-structuraliste et constructiviste du sport, ses recherches portent sur l’analyse sociologique des transformations des organisations et des politiques sportives à partir de l’étude de leurs acteurs. Il a d’abord travaillé sur les organisations sportives puis sur les dispositifs d’intégration par le sport avant de s’intéresser aux usages européistes du sport depuis 2012. Il a notamment dirigé deux ouvrages collectifs et deux dossiers de revue sur les liens entre le football et la construction européenne. Pendant son Fellowship à l’USIAS, de 2013 à 2015, le professeur Gasparini a mené le projet « L’européanisation informelle du sport. Dynamiques institutionnelles et constructions sociales ».

Les chaires Jean Monnet sont attribuées, pour une durée de trois ans, sur critères d’excellence par la Commission européenne à des enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur (issus de tous les pays du monde) spécialisés et renommés pour leurs études européennes. Lié au programme Erasmus+, le programme Jean Monnet vise à promouvoir l'excellence de l'enseignement et de la recherche concernant les études européennes dans le monde.

En 2020, sur 1 470 candidatures éligibles au programme Jean Monnet, 69 chaires ont été attribuées à des professeurs issus de tous les pays du monde, dont 4 français.

 

Plus d’informations :

Le professeur Gasparini effectuera une présentation de sa chaire Jean Monnet lors de la réunion d’information « Les projets d'excellence à l'Unistra : Université européenne EPICUR et Chaire Jean Monnet », le 04/11/2020.

Investissements d'Avenir