Université de Strasbourg

Nature s’intéresse aux « anti-tubes magnétiques », des tubes liquides sans parois mis au point par trois Fellows USIAS

10 juin 2020

Nature vient de publier un article traitant du contrôle des flux liquides sans parois solides. Il se fonde sur les travaux de Michael Coey, Bernard Doudin et Thomas Hermans, un trio de Fellows USIAS dont le projet conjoint « Microfluidique sans parois » s’est déroulé de 2014 à 2017, et sur ceux de leurs chercheurs postdoctoraux Peter Dunne et Takuji Adachi.

L’article met à l’honneur leur invention, un tube liquide sans parois solides capable de faire circuler d’autres liquides à l’échelle microscopique, utilisant le champ magnétique pour contrôler des tuyaux composés de nanoparticules d’oxyde de fer. « Grâce à ce système, il y a moins de résistance, ce qui permet de transporter plus avec moins de pression et à la même vitesse, tout en préservant au mieux l’intégrité des liquides », explique Peter Dunne.

Investissements d'Avenir