Université de Strasbourg

La Médaille de l’innovation du CNRS décernée à Sylviane Muller

10 juin 2015

Sylviane Muller, titulaire de la Chaire d'immunologie thérapeutique à l'USIAS et Directrice de l’Unité immunopathologie et chimie thérapeutique du CNRS à Strasbourg, a reçu la Médaille de l’innovation 2015 du CNRS. Cette prestigieuse distinction récompense des personnalités dont les recherches exceptionnelles conduisent à des innovations marquantes sur le plan technologique, thérapeutique ou sociétal. Les autres lauréats 2015 sont Jérôme Chevalier, Patrick Maestro et Jean-Michel Morel (communiqué de presse CNRS).

Sylviane Muller

Entrée au CNRS en 1981, Sylviane Muller dirige depuis 2001 l’Unité immunopathologie et chimie thérapeutique du CNRS à Strasbourg. C’est dans ce laboratoire que cette biologiste née en 1952 a découvert avec son équipe l’effet thérapeutique du peptide P140 sur le lupus. Le lupus est une maladie auto-immune affectant plus de 5 millions de patients dans le monde, et contre laquelle il n’existe aucun traitement spécifique. Un candidat-médicament a été développé à partir du P140 : le Lupuzor. Les essais cliniques réglementaires menés auprès de 150 patients ont montré que l’administration du produit est bien tolérée et que le Lupuzor fait régresser les symptômes de manière statistiquement très supérieure au placebo. Une demande d’autorisation de mise sur le marché doit prochainement être constituée.

Lauréate de la Médaille d’argent du CNRS en 2009, Sylviane Muller est également à l’origine de 26 brevets. Elle est par ailleurs cofondatrice de deux entreprises, dont ImmuPharma, détentrice exclusive de la licence du Lupuzor et cotée à la bourse de Londres.

Interview du CNRS avec Sylviane Muller

Lab Sylviane CNRS interview     Sylviane CNRS interview 
     

Investissements d'Avenir