Université de Strasbourg

Séminaire conjoint des Fellows en sciences de la vie : Un conte de quatre sujets

Le 3 février 2022
De 15h00 à 17h00
Wébinaire

 

Au cours de ce séminaire, cinq Fellows USIAS présenteront les résultats de leurs recherches dans leurs domaines respectifs. Le séminaire sera donné en anglais, et ouvert à l’ensemble des Fellows USIAS ainsi qu'au grand public (pour vous inscrire, merci de contacter notre bureau).

Programme en pdf

 

Piezo channel nano-optical tweezers

Thomas Grutter (CAMB) abordera les canaux Piezo mécanosensibles, qui convertissent les stimuli mécaniques en signaux biologiques (signaux de flux ioniques) et forment la base de nos sens comme le toucher, la douleur, la proprioception, l’audition, ainsi que d’importantes fonctions physiologiques comme la régulation du flux sanguin. La découverte des canaux Piezo ne date que de 2010, et a constitué un élément important du prix Nobel de physiologie ou médecine 2021. L’utilisation de pinces nano-optiques a révélé que les canaux Piezo activés mécaniquement peuvent être convertis en canaux ioniques dépendants de la lumière, éclairant (littéralement) de manière novatrice les mécanismes moléculaires impliqués dans les canaux Piezo.

 

Ribosome

Bruno Klaholz (IGBMC) abordera les dernières découvertes en matière de régulation et de dérégulation de la synthèse protéique chez l’humain au niveau de la machinerie du ribosome, par le biais de la visualisation des spécificités des modifications chimiques des ARN ribosomiques humains. À l’aide d’une technologie de pointe unique, fondée sur la cryo-microscopie électronique à haute résolution, il est possible de visualiser à l’échelle atomique la structure tridimensionnelle de l’ensemble du ribosome humain ainsi que les interactions détaillées qui s’y produisent, y compris avec les ARNm et les facteurs régulateurs, ouvrant la voie à une exploration plus approfondie des bases moléculaires de la traduction humaine et des maladies associées.

 

Manuel Mendoza (IGBMC) présentera son travail sur les pores nucléaires, de grands complexes protéiques formant des canaux dans l’enveloppe séparant le noyau du reste de la cellule, permettant aux molécules de circuler vers l’intérieur et l’extérieur du noyau de manière contrôlée.

asymmetric cell division

Contrairement aux hypothèses antérieures, les pores nucléaires peuvent différer d'un type de cellule à l’autre, ce qui peut contribuer à expliquer les différences dans la division et le destin cellulaire. Ces recherches pourraient révéler de nouveaux principes concernant l’entretien des cellules souches et tissus humains ainsi que les pathologies associées aux anomalies dans ces processus, comme les troubles du développement et les cancers.

 

biofunctional engineering

Wojciech Krezel (IGBMC) et Alain Wagner (CAMB), associant leurs expertises respectives en biologie et chimie, étudient une approche novatrice permettant de détecter, d’identifier et d’étudier de petites molécules bioactives exogènes in vivo, ainsi que la manière d’appliquer cette nouvelle approche à de petits lipides bioactifs endogènes comme les rétinoïdes. En effet, ceux-ci jouent un rôle important dans un large éventail de processus cellulaires et moléculaires impliqués dans le développement, la santé et la maladie des vertébrés.

L’utilisation de sondes chimiospécifiques sur-mesure devrait permettre de déterminer le devenir métabolique de molécules cibles (des dérivés des rétinoïdes spécialement conçus à cet effet), d’identifier les enzymes et récepteurs métaboliques pertinents, et de contrôler leur biodisponibilité.

Investissements d'Avenir