Université de Strasbourg

Séminaire Fellows - Un test géométrique pour les phases topologiques de la matière quantique

Le 18 janvier 2022
De 12h30 à 14h00
Wébinaire

Image Geralt / Pixabay

Par Semyon Klevtsov, Fellow 2020

Les systèmes quantiques fortement corrélés sont souvent extrêmement fragiles et notoirement difficiles à contrôler, ce qui présente des défis quant aux applications technologiques potentielles. C’est pourquoi une certaine sous-classe d’états quantiques, les phases topologiques de la matière, a récemment fait l’objet d'une grande attention. Ces phases se caractérisent par un certain degré de stabilité et de robustesse face aux perturbations, qui provient de leurs propriétés mathématiques spécifiques.

À priori, il n’est pas toujours évident de discerner si un état quantique donné de la matière est ou non topologique. Nous proposons donc un critère mathématique, que nous appelons « test géométrique », pour déterminer si un état de la matière se situe dans une phase topologique. Nous appliquons ensuite notre test à des états de la matière en interaction forte soumis à l’effet Hall quantique, observé dans certains matériaux bidimensionnels (arséniure de gallium, graphène...) soumis à de basses températures et à des champs magnétiques forts.

J’expliquerai le concept du test (qui fonctionne assez bien) ainsi que ses résultats en me fondant sur mes travaux récents avec Dimitri Zvonkine (CNRS, Laboratoire Mathématiques de l’Université de Versailles-Saint-Quentin, France).

Investissements d'Avenir