Université de Strasbourg

3 Fellows USIAS nommés membres de l’Institut universitaire de France

13 juillet 2021

Vladimir Dotsenko, Fellow USIAS 2021 et professeur à l’université de Strasbourg, est nommé membre Junior de l'Institut universitaire de France (IUF) pour une durée de cinq ans à compter du 1er octobre 2021. En outre, deux anciens Fellows, Bernard Doudin et Peter Faller, ont été nommés membres Seniors de l'IUF cette année.

Le professeur Vladimir Dotsenko est un mathématicien qui explore actuellement de nouveaux horizons de la théorie des opérades, inspirés des structures de type opérade issues de la géométrie algébrique, de la combinatoire et de la théorie des représentations. Il est l’un des 70 enseignants-chercheurs de moins de 40 ans sélectionnés au titre de l’année 2018 pour leur rayonnement scientifique national et international, leur capacité de direction scientifique, leur mobilité géographique ainsi que la cohérence et le caractère novateur de leur projet de recherche. Le projet USIAS de Vladimir Dotsenko, « Invariants homotopiques de compactifications magnifiques », a débuté le 1er juillet 2021.

Le professeur Bernard Doudin dirige un groupe de recherche à l’Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg (IPCMS). Dans le cadre de son Fellowship USIAS 2014, Bernard Doudin a travaillé sur le projet « Microfluidique sans parois ».

Peter Faller est actuellement professeur de chimie et responsable d’équipe à l’Institut de chimie de Strasbourg. Lors de son Fellowship, Peter Faller a travaillé sur l'utilisation de peptides pour le transport et le largage intra-cellulaire des ions cuivre.

L’IUF, qui célèbre son 30e anniversaire en 2021, a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l’interdisciplinarité en poursuivant trois objectifs : encourager les établissements et les enseignants-chercheurs à l’excellence en matière de recherche, avec les conséquences positives que l’on peut en attendre sur l’enseignement, la formation des jeunes chercheurs et plus généralement la diffusion des savoirs ; contribuer à la féminisation du secteur de la recherche ; contribuer à une répartition équilibrée de la recherche universitaire dans le pays, et donc à une politique de maillage scientifique du territoire.

Consulter la liste complète des lauréats 2021 de l’IUF

Investissements d'Avenir