Université de Strasbourg

Réparation de l'ADN

Rôle de l’organisation 3D du génome dans la réparation de l’ADN

Fellow USIAS : Evi Soutoglou

L’intégrité de notre génome est constamment agressée par différentes attaques conduisant à des lésions de l’ADN qui peuvent créer des mutations et des réarrangements chromosomiques. La réparation de l’ADN se produit dans le noyau qui est fortement compartimenté. Des travaux récents montrent que l’organisation tri dimensionnelle du génome n’est pas aléatoire et qu’elle constitue un facteur clé pour le maintien de son intégrité. Nous voulons comprendre la relation fonctionnelle entre l’efficacité de la réparation de l’ADN et l’organisation topologique de différents domaines de la chromatine identifiée précédemment. A ces fins, nous allons utiliser deux approches complémentaires pour induire et cartographier les cassures de l’ADN dans les génomes humains et murins et évaluer comment celles-ci sont détectées et réparées dans le temps et de déterminer si l’efficacité de réparation de l’ADN et la robustesse est liée à la localisation 3D de ces lésions dans le génome. Une meilleure connaissance du rôle de l’organisation 3D du génome dans la régulation de l’efficacité de réparation de l’ADN et le choix de la voie de signalisation révèlera les régions du génome qui sont sensibles aux instabilités génomiques.

Investissements d'Avenir