Université de Strasbourg

Cisaillement des failles

Modélisation de l'évolution mécanique de surfaces de glissement durant le cisaillement des failles

Fellow USIAS : Amir Sagy

Puisque les failles sont irrégulières à toutes les échelles, la compréhension de la manière dont la non-planéité de la faille affecte le comportement des ruptures est devenue essentielle pour différents aspects des risques sismiques et modèles des tremblements de terre. Cependant, il y a un manque en physique théorique pour décrire et quantifier l’évolution de la surface géométrique de la faille pendant le glissement. L’objectif de ce projet est donc d’analyser l’évolution géométrique de la surface des glissements et de développer un modèle mécanique et un cadre pour de futures recherches. L’analyse est basée sur deux ensembles de données collectées récemment. Premièrement, la surface géométrique a été mesurée en utilisant des LiDAR au sol dans plusieurs lieux d’affleurement. Deuxièmement, une méthode unique de laboratoire a été développée pour mesurer  les évolutions géométriques des surfaces de glissements comme fonction des distances de glissement et contraintes normales. Les mesures ont déjà établies que les surfaces de failles sont lissées par des glissements successifs. Il n’est cependant pas sans intérêt de connecter ces résultats expérimentaux avec la création naturelle de faille, premièrement parce que les échelles d’irrégularités géométriques et la magnitudes des glissements est divers entre les deux systèmes. En l’absence de modèle mécanique, il y a une autre inconnue c’est le rôle du cisaillement sur la géométrie des failles à différentes échelles et à quel degrés la roche est cisaillée sous les contraintes normales élevées typiques des zones sismogéniques. L’objectif est donc de développer un modèle simple qui quantifie l’évolution géométrique des surfaces de failles due à l’érosion de ses aspérités.

Investissements d'Avenir