Université de Strasbourg

Nouvelles méthodes pour traiter la douleur

Interrogation et manipulation optogénétique in vivo des voies cholinergiques spinales pour le traitement de la douleur

USIAS Fellow : Matilde Cordero-Erausquin

La douleur chronique demeure une des principales causes d’invalidité détériorant la qualité de vie et entrainant d’énormes coûts sociaux-économiques. A la recherche de thérapies nouvelles et alternatives, notre projet s’intéresse à l’analgésie cholinergique. L’acétylcholine endogène module la transmission nociceptive dans la moelle épinière, et est impliquée dans les propriétés analgésiques de la clonidine et de la morphine. Nous avons récemment identifié sa source la plus probable dans la moelle épinière des rongeurs et des primates. Notre projet a maintenant pour objectif d’élucider le mode d’action de ce neurotransmetteur en étudiant les neurones cholinergiques spinaux in vivo, dans des préparations intactes et un environnement contextuel pertinent. Cela implique de développer de nouvelles technologies de fibres optiques qui vont permettre 1) de déterminer le rôle de populations neuronales spécifiques et 2) de tester l’action de composés pharmacologiques in vivo. Ce projet va améliorer notre compréhension du réseau nociceptif spinal. De plus, puisque des analgésiques utilisés en clinique tels que la morphine, la clonidine ou la morphine impliquent la libération d’acétylcholine au niveau spinal, l’identification de la source et du mode d’action de cette acetylcholine devrait permettre de raffiner les thérapies existantes et d’en développer de nouvelles.

Investissements d'Avenir