Université de Strasbourg

Européanisation du sport

L’européanisation informelle du sport. Dynamiques institutionnelles et constructions sociales

USIAS Fellow : William Gasparini

Pratique largement européanisée et élevée au statut d’instrument d’intégration, le sport « se conforme » progressivement à l’Europe. Bien que postulée, l’européanisation du sport n’a pourtant jamais fait l’objet d’une étude sociologique approfondie. Dans le sport comme dans d’autres domaines, ce processus fait référence à la construction, à la diffusion et à l’institutionnalisation de règles formelles et informelles d’abord définies par l’Union européenne puis incorporées dans les pratiques, structures et discours des politiques et organisations sportives à l’échelon national. Visant à rompre avec une approche institutionnelle de l’Europe au profit d’une analyse sociologique centrée sur les différents acteurs qui font « l’Europe du sport », le projet de recherche entend explorer les processus par lesquels des acteurs construisent l’européanisation informelle du sport. En complément de son européanisation par le droit, l’européanisation « sociale » du sport permet à l’UE de diffuser sans l’imposer explicitement de nouvelles normes sportives par des recommandations ou des encouragements aux « bonnes pratiques ». A partir d’une analyse documentaire et d’entretiens semi-directifs, il s’agira d’analyser la correspondance entre les prises de position des acteurs sur différents sujets de débat dont le sport est l’objet et leur position, ressources et intérêts propres.

Une partie de financement USIAS a été utilisée pour co-financer les deux activités suivantes:

  • un colloque et des animations scientifiques "Ce que l'Euro 2016 de football nous dit de l'Europe" en juin 2016 (voir le programme)
  • un livre collectif "Le football des nations" que j'ai co-dirigé aux éditions de la Sorbonne (plus d'informations)


En 2015, suite à ce projet USIAS, la Commission européenne a attribué à William Gasparini une Chaire Jean Monnet en sciences sociales du sport pour mener des recherches et transmettre des savoirs innovants sur le sport, l’Europe et l’intégration européenne. A partir du 1er septembre 2015 et pour une durée de 3 ans, le programme de la Chaire du Professeur W. Gasparini intitulée « Etudes Européennes du Sport » s’applique à promouvoir la connaissance du fonctionnement et des enjeux de l’espace européen du sport à travers des programmes d’enseignement, de recherche et d’animation scientifique sur les pratiques sportives en Europe, les politiques sportives européennes, la comparaison européenne et les processus d’européanisation formelle et informelle des sports. Ce projet contribue à la construction d’une sociologie politique du sport et à son articulation étroite avec la recherche en sociologie politique européenne sur les causes, les caractéristiques et les effets de l’intégration européenne.

Plus d'informations

Investissements d'Avenir