Université de Strasbourg

Virologie des plantes dans le traitement des cancers

Peptides et nanovecteurs dérivés de plantes dans le traitement et l’imagerie des cancers

Fellow USIAS : Manfred Heinlein

Ce projet de recherche associe la virologie des plantes, la biophysique et la médecine du cancer afin de créer des nanoporteurs dérivant de phytovirus permettant d’apporter, à une forte concentration, des agents anti-tumoraux à des cellules cancéreuses et de tester leur activité thérapeutique sur des cellules cancéreuses en culture et sur des tumeurs chez les souris. Les virus de plantes, dont le mieux connu est le virus de la mosaïque du tabac (TMV), sont très répandus et ne provoquent aucune maladie chez l’homme. Les particules de TMV peuvent être produites en masse par les plantes ou assemblées in vitro et se prêtent parfaitement à des manipulations chimiques et génétiques permettant d’obtenir des particules aux dimensions et aux fonctions thérapeutiques désirées.

 
Nous allons concevoir des particules fonctionnelles avec des molécules fluorescentes, des peptides spécifiques anti-tumoraux et autres agents thérapeutiques et tester leur applicabilité dans la détection de cancers et leur traitement. Par ailleurs, nous isolerons un peptide à partir d’une protéine codée par le TMV, capable d’interférer avec la division cellulaire chez les mammifères. Nous pensons que ce peptide pourrait servir à la conception d’un nouveau médicament cytostatique contre le cancer, qui pourrait être utilisé en combinaison avec d’autres molécules anti-tumorales exposées à la surface de nanoparticules dérivant du TMV.

Investissements d'Avenir