Université de Strasbourg

Marco Fasciolo

Marco Fasciolo est né à Alessandria (Italie) le 21 juillet 1978. Il a obtenu une maîtrise de philosophie à l'université de Pavie, sous la direction de M.  Prandi. Son mémoire relit le rapport entre Sinn et Bedeutung (G. Frege) en tant qu'indication au sens de Ch. S. Peirce. Il a  également été élève de l’Almo Collegio Borromeo et de la Scuola Universitaria Superiore. À l'université de Genève, M. Fasciolo a obtenu un DEA (linguistique et philosophie) et un doctorat ès lettres sous la direction d’E. Manzotti. Sa thèse concerne le phénomène des présuppositions, et soutient que les présupposés prototypiques ne sont pas liés aux déclencheurs linguistiques, mais aux distinctions ontologiques de base. Marco Fasciolo a également été assistant de linguistique italienne.

Par la suite, M. Fasciolo a obtenu deux bourses du Fonds national suisse afin de poursuivre ses recherche à l'université Paris 13, avec G. Gross. Ici, dans le sillon de la métaphysique descriptive de P. Strawson, il a proposé l'idée de lexicologie philosophique, consistant en la reconstruction de l'ontologie quotidienne présupposée par le lexique. Au laboratoire LDI (UMR 7187), il a perfectionné sa formation avec un master en traitement automatique du langage naturel.

A l'USIAS, il étudie la notion de « concret » dans la perspective de la lexicologie philosophique, sous la supervision du professeur Georges Kleiber, titulaire de la chaire des sciences du langage.

Investissements d'Avenir