Université de Strasbourg

Stefan Schiller

Stefan SchillerStefan M. Schiller a étudié la chimie à l’université Justus Liebig de Giessen, à l’université du Massachusetts, à l’université Amherst et à l’université Johannes Gutenberg de Mainz. Cette dernière qui lui a décerné son diplôme de chimie organique en 1998. Après avoir travaillé sur un projet de recherche dans le laboratoire principal de BASF, il a rejoint l’institut Max-Planck de recherche sur les polymères, où il a achevé sa thèse doctorale sur les architectures membranaires supramoléculaires biomimétiques. C’est à cette époque qu’il a poursuivi ses recherches à l’IBM Research Center Almaden de San José, à l’université Stanford, au sein du département d’ingénierie en biotechnologie de l’uni- versité Ben Gourion du Néguev, ainsi qu’au Manuel Lujan Los Alamos Neutron Scattering Center de Los Alamos. De 2004 à 2008, il a réalisé un post-doctorat auprès du professeur Peter G. Schultz au Scripps Research Institute de La Jolla, dans les domaines de la biologie chimique et de la biologie synthétique. En 2008, il a rejoint le Freiburg Institute for Advanced Studies (FRIAS) de l’université Albert-Ludwig de Fribourg en tant que Junior Research Fellow de la School for Soft Matter Research, jusqu’à 2013. En 2014, il a reçu un prix de la recherche du BMBF récompensant ses travaux sur l’extension modulaire des fonctions cellulaires.

Dans le cadre de sa fellowship, Stefan Schiller travaille sur le projet Développement de films modèles mécano-transductifs basés sur l’ingénierie de monomères d’avidine : un exemple de mécano-chimie douce, avec son collaborateur Pierre Schaaf.

 

Investissements d'Avenir