Université de Strasbourg

Anne Rasmussen

Anne RasmussenAncienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm et agrégée d’histoire, Anne Rasmussen est profes- seur d’histoire des sciences à l’université de Strasbourg, membre du laboratoire SAGE (UMR 7363) et du département des sciences humaines et sociales à la Faculté de médecine (DHVS). Elle est également membre du Comité directeur du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne et membre du Conseil scientifique de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. Elle dirige la revue d’histoire sociale Le Mouvement social, et contribue à la rédaction de Mil neuf cent, revue d’histoire intellectuelle. Ses recherches s’inscrivent dans une histoire sociale et culturelle des savoirs aux XIXe et XXe siècles, et portent particulièrement sur les relations entre science, médecine, santé publique et guerres. Elle récemment dirigé avec Nicolas Beaupré et Heather Jones : Dans la Guerre 1914-1918. Accepter, endurer, refuser (Les Belles Lettres, 2015), publié le chapitre « Sciences et guerres » de l’Histoire des sciences et des savoirs dirigée par Dominique Pestre (t. 3, Le Seuil, 2015) et les chapitres « The Spanish Flu » et « Mobilising minds » de la Cambridge History of the First World War dirigée par Jay Winter (t. 3, Cambridge University Press, 2014 et Fayard, 2014).

Dans le cadre de sa fellowship, Anne Rasmussen travaille sur le projet Soldats hors de contrôle ? Une histoire croisée du risque : les accidents militaires en France et en Allemagne, 1920-1970, avec son collaborateur Peter Itzen.

Investissements d'Avenir