Université de Strasbourg

Danièle Werck-Reichhart

Danièle WerckAprès une formation de Biochimie et de Biologie Moléculaire, Danièle Werck obtient un Doctorat en 1978, puis une Habilitation en 1985 en Biologie Moléculaire avec une orientation Biologie Végétale à l’Université Louis Pasteur de Strasbourg. Après un stage post-doctoral portant sur le métabolisme des herbicides (Roussel-Uclaf), elle est recrutée par le CNRS en 1980 pour travailler dans l’UA1182 dirigée par le Pr. H. Duranton. Sa carrière au CNRS a été jalonnée par deux stages sabbatiques, l’un à l’Université de Bristol dans l’équipe du Pr. O.T.G. Jones portant sur la biosynthèse de l’hème chez les plantes en 1985, le second au Carnegie Institute de Stanford dans l’équipe du Pr. Chris Somerville pour une initiation à la génomique d’Arabidopsis en 1999. Danièle Werck est depuis 1995 Directeur de Recherche à l’Institut de Biologie Moléculaire des Plantes du CNRS et responsable de l’équipe « Cytochromes P450 » ainsi que du département « Réseaux Métaboliques Végétaux ». Ses travaux sur les cytochromes P450 et leurs fonctions dans le métabolisme végétal (biosynthèse des biopolymères, des terpènes aromatiques et de molécules thérapeutiques, métabolisme des herbicides) l’ont conduite à devenir l’un des principaux acteurs dans ces domaines.

Durant son séjour à l'USIAS, Danièle Werk-Reichhart travaillera sur l'Évolution du métabolisme phénolique de la plante: une recherche pour de nouvelles stratégies d'amélioration de la production de biocarburants, avec son collaborateur Ralf Reski

Investissements d'Avenir