Université de Strasbourg

Massimo Olivucci

Olivucci

Massimo Olivucci est professeur de chimie organique à l'université de Sienne, et professeur de recherche en chimie informatique à l'université Bowling Green State où il dirige le Laboratoire de photochimie et de photobiologie informatiques.  Après un doctorat à l'université de Bologne sous la direction de Fernando Bernardi et un post-doctorat au King's College London avec Michael Robb, il a débuté sa carrière indépendante spécialisée en photochimie théorique à l'université de Bologne. Il a joué un rôle majeur dans la découverte du fait que les intersections coniques entre des surfaces d'énergie potentielles Born-Oppenheimer  sont des entités mécanistiques communes dans des réactions organiques induites par la lumière. Son groupe de recherche fut l'un des premiers à utiliser la chimie quantique multi-configurationnelle pour construire des modèles de mécanique quantique mécano-moléculaire de photorécepteurs et protéines fluorescentes qui permettent des analyses détaillées de leur spectroscopie, réactivité et dynamique. Ces avancées ont été cruciales pour la compréhension détaillée du mécanisme de la photo-isomérisation de pigments visuels et pour guider le design et la synthèse d'un système moléculaire biomimétique. En 2010, il a reçu la médaille d'or Angelo Mangini de la Division de chimie organique de la Société italienne de chimie.

Dans le cadre de sa fellowship, Massimo Olivucci travaille sur le projet Vers la construction d'une rhodopsine fluorescente.

Investissements d'Avenir