Université de Strasbourg

Symposium 2018

Introduction

A venir bientôt 

Programme

A venir bientôt 

15:00  Mots d’ouverture par Michel Deneken, Président de l'université de Strasbourg  
15:05 Présentation des Fellows USIAS 2017 par Thomas Ebbesen, Directeur de l’USIAS
15:15 Introduction 
15:20 Conférence par Pr Alim-Louis Benabid
16:10 Débat
16:30 Réception

Conférencier

Alim Louis BenabidLe neurochirurgien et physicien professeur Alim-Louis Benabid a révolutionné le traitement de la maladie de Parkinson et d'autres maladies neurologiques grâce à la stimulation cérébrale profonde (SCP) à haute fréquence. Consistant à stimuler électriquement certaines régions du cerveau via une électrode, son procédé permet de limiter efficacement les tremblements des malades. Ce "pacemaker pour le cerveau" est aujourd'hui utilisé dans le monde entier et a déjà permis de changer la vie de plus de 150 000 patients, qui peuvent de nouveau mener une vie autonome et fonctionnelle. Plus récemment, il a commencé à travailler sur le développement d’un exosquelette contrôlé par la captation de signaux cérébraux qui permet aux personnes paraplégiques de marcher à nouveau.

Né en 1942 près de Grenoble, Alim-Louis Benabid a passé son enfance à Sétif, en Algérie, mené ses études secondaires à Grenoble et ses études supérieures aux facultés de médecine et des sciences de Paris. Professeur de biophysique à l'université Joseph-Fourier de Grenoble de 1984-2007, il a été directeur de l'unité de recherche 318 de l’Inserm "Neurobiologie préclinique" (1988- 2006) et chef du service de neurochirurgie du centre hospitalier universitaire à Grenoble (1989-2005). Il est également professeur honoraire à l’Institut universitaire de France depuis 1999, chevalier de la Légion d'honneur depuis 2001, et membre de l'Académie des Sciences depuis 2002.

Alim-Louis Benabid a centré ses recherches sur plusieurs pathologies du cerveau, en particulier les tumeurs et les mouvements anormaux, et développé la chirurgie dite stéréotaxique, qui permet de cibler de façon très précise certaines zones du cerveau. Il en a étendu les applications au traitement de patients atteints de la maladie de Parkinson résistants aux médicaments et à d’autres troubles cérébraux.

Conseiller scientifique auprès du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) depuis 2007, il associe aujourd’hui ses recherches dans ce domaine à celles menées dans le champ des nanotechnologies, dans le cadre du projet CLINATECDéveloppé par la direction de la recherche technologique du CEA, en partenariat avec le CHU de Grenoble, l’Inserm et l’université Joseph-Fourier de Grenoble, ce laboratoire de recherche biomédicale dédié aux applications des micro-nanotechnologies pour la santé répond à un enjeu de santé public majeur : développer de nouvelles approches thérapeutiques des maladies cérébrales.

Alim-Louis Benabid a reçu de multiples prix pendant sa carrière, dont le prix spécial Albert Lasker 2014 en science médicale de la Fondation américaine Lasker pour ses travaux sur la maladie de Parkinson, le Prix Breakthrough 2015, catégorie « science de la vie » et le prix de l'Inventeur Européen 2016, catégorie « recherche », l'une des compétitions européennes les plus prestigieuses de sa catégorie.

Investissements d'Avenir