Université de Strasbourg

Rabah Amir

Rabah Amir

Rabah Amir est professeur d'économie à l'université de l'Iowa, aux États-Unis. Il est titulaire d'un doctorat de l'université de l'Illinois et a occupé un poste de Research Fellow à la Fondation Cowles de l'université Yale en 1985. De 1985 à 1990, Rabah Amir a travaillé en tant que professeur adjoint d'économie et de mathématiques et statistiques appliquées à l'université d'État de New York à Stony Brook. Par la suite, il a occupé un poste de chercheur à l'université de Dortmund (Allemagne), et à l'université catholique de Louvain (Belgique). De 1995 à 1997, il a été Senior Fellow au Wissenschaftszentrum Berlin (WZB) et, de 1997 à 2000, professeur d'économie à l'université d'Odense (Danemark) et au Center for Industrial Economics de l'université de Copenhague. Il a occupé un poste de professeur à la School of Economic Studies de l'université de Manchester (Royaume-Uni), de 2000 à 2001, puis à l'université catholique de Louvain (Belgique), de 2001 à 2004. Rabah Amir a été Eller Professor au départment d'économie de l'Eller School of Management, université d'Arizona (États-Unis) de 2004 à 2012, et est depuis 2013 J. Edward Lundy Professor of Economics à l'université de l'Iowa.

Le Danemark lui a décerné le Handelsbanken Research Prize en 1998 et il a été nommé Economic Theory Fellow en 2011 par la Society for the Advancement of Economic Theory. Selon la base de données IDEAS, il fait partie des 5% de tête du classement des économistes au niveau mondial. L'un de ses domaines de recherche principaux est l'étude de la substituabilité et de la complémentarité stratégiques en économie ainsi que leurs conséquences, et les réponses qu'elles peuvent apporter aux problèmes rencontrés dans l'organisation industrielle, la théorie des jeux ou la microéconomie. Il s'intéresse également à l'économie financière et environnementale.

Pendant son séjour, le professeur Amir collaborera avec des chercheurs du Bureau d'économie théorique et appliquée (BETA) de l'université de Strasbourg, dans le domaine de l'organisation industrielle et de la théorie des jeux, étudiant les conséquences de la détermination, en plus de son prix, de la qualité environnementale d'un produit pour les entreprises en situation de monopole. De plus, il entamera une nouvelle collaboration sur le thème de la coopération, de la compétition et de la créativité dans la recherche, en lien avec le project C-4 d'USIAS. Il donnera plusieurs conférences sur le thème « Topics in Industrial Organization » pour les doctorants de l'école doctorale locale et participera à un séminaire de recherche BETA.

Investissements d'Avenir