Université de Strasbourg

Article de l'équipe GOLEM publié dans Nature Communications

01 décembre 2020

Nature Communications vient de publier un article traitant du couplage entre les vibrations microscopiques quantifiées et les oscillations macroscopiques d'une membrane de graphène, épaisse d'un seul atome de carbone. Ce travail fondamental est prometteur pour le développement de systèmes 2D dans lesquels les interactions lumière-matière sont contrôlées mécaniquement.

L'article se fonde sur les travaux effectués par Xin Zhang, Kevin Makles, Dominik Metten (chercheurs postdoctoraux), Pierre Verlot et Stéphane Berciaud (Fellows 2015), dans le cadre de leur projet USIAS «  GOLEM - Nano-optomécanique du graphène : un pont entre excitations élémentaires et mouvement macroscopique », qui s'est déroulé de 2015 à 2019. Le cœur du projet consistait à concevoir, puis à mettre en place, de nouvelles méthodes de mesures nano-optomécaniques ultrasensibles, afin de sonder la dynamique acousto-optique du graphène en temps réel et au voisinage du régime de comptage de photons.

 

Figure

Investissements d'Avenir